Ce site utilise des cookies techniques, analytiques et tiers..
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Préférences cookies

“Cantari della Guerra di Pisa di Antonio Pucci”, conférence et présentation de l’édition critique de Maria Bendinelli Predelli de l’Université McGill

L’Institut Italien de Culture de Montréal est heureux de présenter l’édition critique « Cantari della Guerra di Pisa » de Maria Bendinelli Predelli (Université McGill). Francesco D’Arelli, directeur de l’Institut Italien de Culture, et Gabriele Giannini, professeur à l’Université de Montréal, présentent l’œuvre de Maria Bendelli Predelli et discutent avec elle.

Mercredi, 4 décembre 2019, 18 h
Istituto Italiano di Cultura di Montréal
1200 av. du Dr Penfield, Montréal
Conférence et présentation en langue italienne

La bataille de Cascina (28 juillet 1364) fut longtemps conservée dans la conscience historique des Florentins comme une victoire retentissante contre le rival de toujours: Pise. Les « Cantari della Guerra di Pisa », composés en 1367, inaugurent la série de poèmes « historiques » d’Antonio Pucci et sont probablement le premier exemple où la forme du poème épique est utilisée pour chanter des événements de l’histoire contemporaine, comme s’ils étaient les exploits héroïques de la riche tradition des chansons de geste.

Maria Bendinelli Predelli, diplômée de l’Université de Florence sous la direction de Gianfranco Contini et bientôt installée à Montréal, a dirigé la Section d’études italiennes de l’Université de Montréal de 1976 à 1986 et le Département des études italiennes de l’Université McGill de 1990 à 1999. Ses recherches portent principalement sur la littérature chevaleresque italienne de la fin du Moyen Âge dans ses relations aux prédécesseurs français, par exemple dans les volumes Alle origini del « Bel Gherardino », 1990; Cantari e dintorni, 1999; Gismirante et Madonna Leonessa par Antonio Pucci, 2013; « Struzione della Tavola Ritonda« , 2015; La Guerra di Pisa par Antonio Pucci et la dernière, Storie e cantari medievali, 2019.

Elle s’est également impliquée dans la littérature populaire du XXe siècle en publiant le poème en octaves d’un paysan de Lucques sur son expérience d’émigration aux États-Unis (Piccone et poésie, 1997). Elle a organisé de nombreuses conférences, publiant les Actes (I Cantari. Struttura e tradizione, 1984; Firenze alla vigilia del Rinascimento. Antonio Pucci e i suoi contemporanei, 2006 (Florence à la veille de la Renaissance. Antonio Pucci et ses contemporains, 2006); elle est actuellement membre du Comité de rédaction du magazine Letteratura cavalleresca italiana. À titre de présidente de l’APIQ (Association des professeurs italiens du Québec), elle a organisé en 2010 une conférence sur l’identité des jeunes d’origine italienne à Montréal.

Prenotazione non più disponibile