Ce site utilise des cookies techniques, analytiques et tiers..
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Préférences cookies

VIe Journée de la Recherche Italienne dans le Monde

L’Ambassade d’Italie à Ottawa, le Consulat Général d’Italie à Montréal et les Instituts culturels italiens de Montréal et de Toronto célèbrent la Journée de la Recherche Italienne dans le Monde.

Prévue pour le 15 avril, date de l’anniversaire de Léonard de Vinci, la Journée de la Recherche Italienne dans le Monde entend donner de la visibilité à tous les chercheurs italiens à l’étranger, en valorisant leur contribution dans les domaines les plus divers de la science et de l’innovation.
.
Pour cette sixième édition 2023, l’Institut culturel italien de Montréal et le Consulat général d’Italie à Montréal organisent une rencontre dédiée aux thèmes de la recherche et de l’innovation dans l’Arctique.

Mardi 18 avril 2023, 18 h 30
Institut culturel italien
1200, Av. du Dr. Penfield
Montréal (QC), H3A 1A9

Événementen anglais

L’Arctique, région à très faible densité de population mais riche en abondantes ressources, est l’endroit où le changement climatique est en moyenne quatre fois plus rapide par rapport aux autres régions du monde et a des impacts environnementaux, sociaux et économiques très importants. Les défis scientifiques, sociaux et économiques associés à l’Arctique étant immenses, la recherche est d’une importance capitale et les scientifiques jouent un rôle crucial dans la collaboration et la coopération entre les pays.

L’Italie est depuis plus de 100 ans un acteur important dans la région de l’Arctique. Son implication à partir de l’expédition du Duca degli Abruzzi en 1899 et des missions d’Umberto Nobile en 1926-28, s’est poursuivie grâce aux explorateurs et aux scientifiques qui ont consacré leur vie à la recherche et à l’étude des peuples du Nord. Depuis 1990, des universités et des instituts de recherche (CNR, ENEA, INGV, OGS) opèrent dans la région et obtiennent des résultats d’un haut niveau scientifique. Cette contribution à la recherche arctique, ainsi que l’intérêt économique de certaines grandes entreprises (par exemple ENI, e-Geos et Fincantieri), ont constitué la base de la demande faite au Conseil de l’Arctique d’obtenir le statut de pays observateur pour l’Italie. La demande a été acceptée en 2013.

L’objectif de la réunion est de souligner la contribution des institutions de recherche, des chercheurs et des entreprises italiennes à l’étude de l’Arctique et le potentiel des collaborations bilatérales.

Intervenants :

  • Daniele RegisChercheur scientifique à la Commission géologique du Canada
  • Vito VitaleDirecteur de recherche à l’Institut des sciences polaires (ISP) du CNR de Bologne
  • Norman T. O’NeillProfesseur à l’Université de Sherbrooke

La réunion sera animée par Costanza Conti, attachée scientifique à l’ambassade d’Italie à Ottawa.

Prenotazione non più disponibile

  • Étiquette:
  • N