Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Activez les cookies pour faciliter votre navigation sur le Web. OK

Et l’homme a rencontré le cheval: les chevaliers légendaires (#IICMONTREALWEBINARSERIES)

Date:

23/04/AM


Et l’homme a rencontré le cheval: les chevaliers légendaires (#IICMONTREALWEBINARSERIES)

L’Institut Italien de Culture de Montréal et le Département des sciences vétérinaires de l'Université de Turin sont heureux de présenter la série de webinaires intitulée "Et l’homme rencontra le cheval". Depuis l'aube des temps, le cheval est associé à la vie des hommes et des civilisations. Originaire de la steppe eurasienne, au début, il a fourni à l'homme de la viande, du lait et des peaux et ce n'est qu'à l'âge des métaux qu'il est devenu un protagoniste parmi les animaux de trait et un prince pour l'équitation, marquant des moments mémorables de l'histoire militaire et sportive. Son rôle dans la littérature et l'art a toujours été central, perçu comme un noble animal, reflétant les intérêts et les passions des peuples. Les arts figuratifs ont représenté sa beauté à toutes les époques: des figures équines laissées par les primitifs sur les parois des grottes préhistoriques aux chevaux des admirables monuments équestres de la Renaissance italienne.

La série de webinaires "E l'uomo incontrò il cavallo", conçue avec le professeur Domenico Bergero, directeur du Département des sciences vétérinaires de l'université de Turin, nous présente un riche programme portant sur des thèmes scientifiques, culturels, historico-artistiques, sportifs et artistiques… et bien d'autres: tous confiés aux propos et aux connaissances de scientifiques et érudits italiens.

Vendredi, 23 avril 2021, 15 h (Montréal), 21 h Rome
Inscription requise

Le webinaire, animé par Francesco D'Arelli, directeur de l'Institut culturel italien de Montréal, et le professeur Domenico Bergero, présente les conférences suivantes :

Dino Costantini, Les héritiers italiens de l'école militaire d'équitation
Un dialogue avec le maréchal Dino Costantini, le meilleur cavalier au championnat du monde militaire d’équitation dans l'histoire récente de l'Italie, où l’on traitera de sujets liés aux chevaux célèbres et de leur tempérament, des compétitions olympiques, des cavaliers amis et rivaux, des pages les plus mémorables de l'histoire de l'équitation italienne et de son avenir, avec une attention particulière aux nouvelles générations de cavaliers.

Domenico Bergero, Les hussards ailés et le siège de Vienne
En 1683, aux portes de Vienne, une charge de cavalerie a changé le sort de la bataille, le siège de la ville, le conflit avec les Ottomans et l'histoire de l'Europe. Le roi de Pologne, Jean III Sobieski, les commande. Ce sont des chevaliers spéciaux, équipés d'"ailes", de peaux d'animaux et de couleurs vives. Même leurs montures sont distinctes...

Gioacchino Lo Gaglio, Le général téméraire
On sait tout de Joachim Murat, de ses origines à sa carrière fulgurante aux côtés de Napoléon Bonaparte. On connaît moins sa passion pour les chevaux, ses compétences en tant que cavalier et son caractère impétueux d'"homme de cheval", autant de traits qui sous-tendent également ses succès.

Ivo Zoccarato, Caprilli et la "belle époque"
En pensant à Caprilli, même les passionnés de chevaux voient souvent Federigo sauter une chaise, ou une simple barrière, ou un obstacle considéré comme impossible. Mais Caprilli n'était pas seulement un cavalier et un innovateur : c'était un jeune homme profondément immergé dans l'atmosphère de son époque, qui a souvent payé pour ses passions et ses excès, s'érigeant en modèle d'une époque particulière et inoubliable.

Dino Costantini, Maréchal de l’Arme des carabiniers
(http://www.carabinieri.it/arma/curiosita/carabinieri/nello-sport/libro/equitazione/completo) et le meilleur cavalier au championnat du monde militaire d’équitation dans l'histoire récente de l'Italie, a participé aux Jeux olympiques à Monaco, en 1972, et à Séoul, en 1988. Il a été six fois champion aux Jeux mondiaux militaires -organisé par le Conseil international du sport militaire (CISM) et aux championnats italiens. Il a remporté cinq fois le Italiani Assoluti completo et compte de nombreux succès dans les tournois internationaux de cette discipline.

Domenico Bergero, ancien chevalier de concours hippique, est diplômé avec mention en médecine vétérinaire à Turin. Il est hippiatre. Depuis 1990, il enseigne à l'université de Turin et il est devenu professeur titulaire depuis 2009. Il obtient un diplôme du Collège européen de médecine vétérinaire et de nutrition comparée. En 2018, il est nommé Directeur du Département des Sciences vétérinaires de l'Université de Turin. Il est l’auteur d'environ 200 travaux scientifiques (environ 70 cités par ISI web of Sciences) qui concernent la nutrition animale, la gestion et la physiologie du travail du cheval de sport.

Gioacchino Lo Gaglio, né en Tunisie, architecte indépendant et « homme de cheval », a servi dans la cavalerie en tant que sous-lieutenant. Érudit et passionné d'histoire militaire liée à la chevalerie, il a été président régional (Lazio et Molise) de l'Association nationale du tourisme équestre. Il a été cavalier et juge régional de concours hippiques. Il vit maintenant dans la région du Piémont, où il est entouré de montagnes et de ses chevaux adorés.

Ivo Zoccarato, vétérinaire, ancien professeur de zooculture et directeur du département des sciences agricoles, forestières et alimentaires de l'université de Turin. Il est expert en histoire de la médecine vétérinaire et de maréchalerie, en particulier pour la période comprise entre le début du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle. Membre ordinaire de l'Académie d'agriculture de Turin, membre fondateur de l'Associazione Italiana di Storia della Medicina Veterinaria e della Mascalcia (Association italienne d'histoire de la médecine vétérinaire et de maréchalerie. Auteur de divers articles à contenu historique vétérinaire (https://storiamedicinaveterinaria.com).

yyyyyy

Information

Date: Ven 23 Avr 2021

Heure: Alle 15:00

Organisé par : Istituto Italiano di Cultura di Montréal e il Dipa

Entrée : Libre


1555