Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Activez les cookies pour faciliter votre navigation sur le Web. OK

Et l’homme rencontra le cheval: soins des équidés (#IICMONTREALWEBINARSERIES)

Date:

26/03/AM


Et l’homme rencontra le cheval: soins des équidés (#IICMONTREALWEBINARSERIES)

L'Institut Italien de Culture de Montréal et le Département des sciences vétérinaires de l'Université de Turin sont heureux de présenter la série de webinaires intitulée "E l'uomo incontrò il cavallo" (Et l'homme rencontra le cheval). Depuis l’aube des temps, le cheval a suivi la vie des hommes et des civilisations. Originaire de la steppe eurasienne, il a d'abord fourni à l'homme de la viande, du lait et des peaux. Ce n'est qu'à l'âge des métaux qu'il est devenu une figure de proue parmi les animaux de trait et un prince pour l'équitation, marquant des moments mémorables de l'histoire militaire et sportive. Son rôle dans la littérature et l'art a toujours été central, celui du noble animal reflétant les intérêts et les passions des peuples. Les arts figuratifs ont représenté sa beauté à toutes les époques: des figures équines laissées par les primitifs sur les parois des grottes préhistoriques aux chevaux des admirables monuments équestres de la Renaissance italienne.

La série de webinaires intitulée "E l'uomo incontrò il cavallo" (Et l'homme rencontra le cheval), conçue avec le professeur Domenico Bergero, directeur du Département des sciences vétérinaires à l'Université de Turin, nous présente un riche programme portant sur des thèmes scientifiques, culturels, historico-artistiques, sportif et artistique… et bien d'autres: tous confiés aux propos et aux connaissances de scientifiques et érudits italiens.

Vendredi 26 mars 2021, 16 h HNE (Montréal), 21 h (Rome)

Inscription requise

Le webinaire, sera introduit et animé par Francesco D'Arelli, directeur de l'Institut culturel italien de Montréal, et le professeur Domenico Bergero, présente les conférences suivantes:

Mario Gennero, Les académies d'équitation napolitaines
Jusqu'à la Renaissance, l'équitation était avant tout un métier, une nécessité, en temps de paix comme en temps de guerre. À partir de cette période, l'habitude quotidienne d'utiliser un cheval se transforme également en art. Parmi ses nombreuses occupations, le jeune homme apprend à monter à cheval. Les premières "académies d’équitation" naissent à Naples et qui auront les meilleurs maîtres d’équitation. De toutes les cours d’Europe, les souverains ont envoyé leurs meilleurs chevaliers dans la ville napolitaine pour apprendre cette nouvelle pratique équestre. Ceux-ci, à leur retour, diffuseront dans l'Europe entière ce nouvel "art".

Anna Assenza, Le cheval: de l'éthologie classique à l'approche cognitive
Pouvons-nous parler de facultés cognitives chez les animaux ? Qu'est-ce que cela signifie de traiter un animal "avec cognition"? Et qu'est-ce que cela signifie d'aborder également l'activité motrice de manière cognitive? Partant des notions les plus consolidées de l'éthologie classique, jusqu'à la conception cognitiviste la plus actuelle, cette conférence vise à traiter la "Cognition animale" comme un outil biologique dont la sélection naturelle a doté les espèces animales qui ont gagné le défi de l'évolution, et à susciter le débat sur les conséquences pratiques qu'une telle approche peut avoir en considérant la relation kaléidoscopique homme-cheval.

Ivo Zoccarato, L'origine des écoles vétérinaires
Dans le contexte du siècle des Lumières, on exposera les raisons qui ont amené à la fondation des premières écoles vétérinaires en France puis en Europe. On fera référence notamment à l'école piémontaise et à son évolution dans le temps et aux changements qui ont progressivement caractérisé la profession vétérinaire.

Andrea Bertuglia, L’hippiatrie (médecine équine) aujourd'hui: de la médecine d’expérience à la médecine factuelle (fondée sur la preuve)
La médecine vétérinaire dans le domaine de l'hippologie a connu une évolution marquée au cours des dernières années. On observe aujourd'hui une spécialisation considérable du vétérinaire équin, d’union de spécialistes dans différentes disciplines et une fragmentation de ces mêmes spécialités. La valeur expérientielle de l'individu a été supplantée par la médecine "factuelle, fondée sur la preuve". Ces changements ont entraîné une plus grande complexité des procédures, un déplacement du seuil du "faisable" mais ont également ouvert de nouveaux défis concernant la formation des vétérinaires équins et leur adaptabilité dans un environnement économique en constante évolution.

Mario Gennero est diplômé de l'université de Turin. Juge de saut d'obstacles de la FEI et conseiller du Comité régional du Piémont de la FISE, il a collaboré avec les principales revues du secteur équestre et est l'auteur de publications sur les chevaux et l'histoire de l'équitation italienne. Il s'intéresse particulièrement à l'équitation de la Renaissance et à l’équitation Caprillienne.

Anna Assenza, Ph. D. en "physiologie équine", est chercheuse universitaire au département d'études cognitives, psychologiques, pédagogiques et culturelles de l'université de Messine, où elle enseigne l'éthologie cognitive et la communication animale. Elle participe à des recherches sur les rythmes chronophysiologiques en tant qu'indicateurs éthologiques du bien-être animal; l'analyse de la chronoperformance chez les espèces domestiques et, en particulier, chez le cheval de sport et l'étude théorique et critique des courants de pensée les plus récents qui ont déterminé le changement paradigmatique de l'Éthologie objectiviste, déterminant le "tournant" dans un sens cognitif.

Ivo Zoccarato, vétérinaire, ancien professeur de zooculture et directeur du département des sciences agricoles, forestières et alimentaires de l'université de Turin. Il est expert en histoire de la médecine vétérinaire et de maréchalerie, en particulier pour la période comprise entre le début du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle. Membre ordinaire de l'Académie d'agriculture de Turin, membre fondateur de l'Associazione Italiana di Storia della Medicina Veterinaria e della Mascalcia (Association italienne d'histoire de la médecine vétérinaire et de maréchalerie). Auteur de divers articles à contenu historique vétérinaire.

Andrea Bertuglia a obtenu son diplôme de médecine vétérinaire en 1999. Dès le début, il a travaillé comme entraîneur de chevaux de sport, acquérant de l'expérience principalement avec les chevaux de trot. Il est diplômé de l'American College et de l'European College of Veterinary Sports Medicine and Horse Rehabilitation. Depuis 2004, il travaille à l'hôpital universitaire pour chevaux de Grugliasco, en tant que centre de référence pour les indépendants, de l'université de Turin. Il est professeur associé au département des sciences vétérinaires de l'université de Turin.

nuova

Information

Date: Ven 26 Mar 2021

Heure: Alle 16:00

Organisé par : Istituto Italiano di Cultura di Montréal e il Dipa

Entrée : Libre


1537