Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Activez les cookies pour faciliter votre navigation sur le Web. OK

Différents d'avant: la vie après et au-delà de la pandémie: un dialogue avec Alessandra Graziottin, Valentina Calzavara, Daniele Ferrazza et Massimo Cerulo

Date:

9/02/AM


Différents d'avant: la vie après et au-delà de la pandémie: un dialogue avec Alessandra Graziottin, Valentina Calzavara, Daniele Ferrazza et Massimo Cerulo

L'Institut Italien de Culture de Montréal est heureux de présenter le livre de Valentina Calzavara et Daniele Ferrazza: Diversi da prima (Helvetia Éditions, 2020), une importante collection de réflexions et de conversations sur l'avenir au-delà de la pandémie avec Paolo Cognetti, Silvio Garattini, Marco Bentivogli, Pippo Baudo, Msgr. Vincenzo Paglia, Sara Simeoni, Silvia Costa, Alessandra Graziottin et Roberto Ferrucci.

La présentation verra la participation des auteurs et journalistes Valentina Calzavara et Daniele Ferrazza, Alessandra Graziottin, professeure, gynécologue, oncologue et psychothérapeute en sexologie, Massimo Cerulo, sociologue et Francesco D'Arelli, directeur de l'Institut Italien de Culture de Montréal.

Mardi 9 février 2021, 15 h EST (21 h, Rome)

Inscription requise

En ces temps de pandémie qui perdure depuis des mois, nous oblige tous à interrompre le temps de la vie d'avant. Le temps devient donc un espace pour autre chose et aussi une occasion, comme l'écrit Dacia Maraini dans son "Elogio alla lentezza", les premiers mots de Diversi da prima: "de calme, de réflexion sur ce qui compte vraiment dans la vie, un moment d'abandon à la lenteur, à la méditation (...). Le Christ chasse les marchands du temple. Peut-être n'avons-nous pas réalisé que la consommation était devenue la valeur fondamentale de nos journées, de nos pensées. Cette maladie nous fait prendre conscience qu'il y a plus à faire que de posséder de nouveaux objets prestigieux et qu'il ne vaut pas la peine de se tuer pour la suprématie, pour le pouvoir, pour gagner tous les défis et les compétitions".

Alessandra Graziottin est gynécologue, oncologue et psychothérapeute en sexologie. Directrice du Centre de gynécologie et de sexologie médicale à l’hôpital San Raffaele Resnati de Milan, elle est également présidente de la Fondation Alessandra Graziottin pour le traitement de la douleur chez les femmes Onlus. La fondation vise à développer la culture de la douleur en Italie, au niveau scientifique, clinique et populaire, avec un regard particulier sur l'univers féminin. En juin 2004, elle a également été nommée, entre autres, membre honoraire de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC). Elle est impliquée dans la santé des femmes au niveau clinique, éducatif et de la formation.

Valentina Calzavara, née à Padoue en 1987, est journaliste et écrit pour les journaux du groupe GEDI, en particulier pour La Tribuna di Treviso. Pour l'hebdomadaire Grazia (Mondadori), elle a documenté la condition des femmes au Nicaragua. Elle a réalisé des reportages sur la reconstruction d’Amatrice après le tremblement de terre, sur les routes migratoires dans les Balkans et sur le col du Brenner. Pour "The Eyes of War-Inside Over", elle a fait un reportage sur les manifestations civiles en Amérique centrale et les débarquements fantômes à Lampedusa. Pour la chaîne de nouvelles "Canale Italia", elle a s’occupait de faits divers italiens et de l’actualité. Ses reportages ont été publiés dans La Repubblica, La Stampa et Il Giornale.

Massimo Cerulo est professeur associé de sociologie au département de sciences politiques de l'université de Pérouse, où il enseigne la sociologie des émotions et la sociologie de la culture. Il est également "Chercheur associé" de sociologie au laboratoire CERLIS de l'Université Paris V Descartes, Paris Sorbonne.

Daniele Ferrazza, né à Asolo (Trévise) en 1968, est journaliste et reporter en chef à Nuova Venezia. Il a collaboré avec Affari & Finanza, un supplément du quotidien La Repubblica, et du magazine Il Venerdì. Il écrit sur la politique et l'économie régionale. Il a enquêté sur la caste politique, le système d'infrastructure, l'utilisation du sol, les questions d'urbanisme et l'industrie du Prosecco. Ses reportages sur les principales artères des régions vénitiennes l’ont mené à publier le livre Statale undici: le strade che hanno fatto il Nordest (Marsilio, Post Editori, 2014).

Information

Date: Mar 9 Fév 2021

Heure: Alle 15:00

Organisé par : Istituto Italiano di Cultura di Montréal

Entrée : Libre


1520