Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Activez les cookies pour faciliter votre navigation sur le Web. OK

Claudio Antonelli, Massimo Cerulo, Marco Ciriello, Amleto de Silva, Daniela Fiorentino et Francesco Palmieri participeront à une table ronde intitulée: "Naples entre culture et culte de la sphère: Diego Armando Maradona" (#IICMONTREALWEBINARSERIES)

Date:

23/12/AM


Claudio Antonelli, Massimo Cerulo, Marco Ciriello, Amleto de Silva, Daniela Fiorentino et Francesco Palmieri participeront à une table ronde intitulée:

L'Institut Italien de Culture de Montréal est heureux de présenter la table ronde consacrée à un phénomène culturel et à une expérience de culte contemporains: "Naples entre culture et culte de la sphère: Diego Armando Maradona". Les orateurs sont C. Antonelli, M. Cerulo, M. Ciriello, A. de Silva, D. Fiorentino et F. Palmieri, certaines des voix vives de la culture de Naples, car, après tout, seuls ceux qui ont vécu directement le phénomène Diego Armando Maradona, avec toutes les contorsions imaginables de l'âme, peuvent en témoigner. Francesco Esposito et Francesco D'Arelli, directeur de l'Institut Italien de Culture de Montréal, présenteront et animeront la table ronde.

Mercredi 23 décembre 2020, 15 h HNE (21 h, Rome)
Inscription requise

"DiegoArmandoMaradona: se prononce d'un seul coup, sans pause pour la respiration et la réflexion", comme l'a récemment écrit le professeur Massimo Cerulo. Naples a accueilli DiegoArmandoMaradona avec la même générosité que toujours, elle a pris soin de lui comme un fils brillant et sauvage et le vénère comme le saint napolitain par excellence: San Gennaro. À tel point qu’un passionné de longue date, sans craindre d'être outrageusement irrévérencieux, a dit un jour : "On ne peut pas dire du mal de Maradona, car c'est comme si on disait du mal de Dieu. Et Dieu est au-dessus de tout" !

Claudio Antonelli, né à Pisino (Istria), a passé sa jeunesse à Naples et vit maintenant à Montréal. Il est titulaire d’un diplôme en droit de l’Université Federico II de Naples et de l’Université de Montréal; une maîtrise en bibliothéconomie de l’Université de Montréal et un doctorat en littérature italienne de l’Université McGill à Montréal. Ecrivain, journaliste et observateur raffiné des liens inséparables entre la patrie et l’identité de l’individu, il a publié des articles, des essais, des livres... sur les communautés d’expatriés, le déracinement, l’exode des Giuliani, les préjugés sur les émigrants italiens, le mythe de l’Amérique, la langue italienne... Parmi ses nombreuses publications, il faut retenir avant tout: Espatrio, fedeltà, identità. Omaggio all’Istria e al Canada (Edarc, 2007), Pavese, Vittorini e gli americanisti. Il mito dell'America (Edarc, 2008), Elio Vittorini: sempre contemporaneo (Edarc, 2011), L’Italiano lingua "in tilt" (Edarc, 2014) et en dernier Cari Italians... Le mie lettere a BSev (Edarc, 2017). En 2003, il a reçu du Président de la République Italienne le titre de “Chevalier de l'Ordre de l'Étoile de la solidarité italienne” pour avoir “apporté un soutien constant au fil des ans à la langue et à la culture italiennes du Québec”.

Massimo Cerulo est professeur associé de sociologie au département de sciences politiques de l'université de Pérouse, où il enseigne la sociologie des émotions et la sociologie de la culture. Il est également "Chercheur associé" de sociologie au laboratoire CERLIS de l'Université Paris V Descartes, Paris Sorbonne.

Marco Ciriello (1975), écrivain et journaliste, écrit pour la télévision, le cinéma et le théâtre et il est l'auteur de nombreux livres, dont: Maradona è amico mio (66than2nd, 2018), Un giorno di questi (Rubbettino, 2018) et I leggeri di Nairobi (Rubbettino, 2020).

Amleto de Silva, dessinateur pour Cuore, Musica! (Repubblica) et 23 ans pour Smemoranda, occupe récemment un poste permanant de dessinateur pour 7-Corriere della Sera. Il est lauréat du prix Forte dei Marmi Satire et il a publié, entre autres: Statti attento da me (Roundmidnight, 2012), La nobile arte di misurarsi la palla (Roundmidnight, 2014), Stronzology, Gnoseologia della dipendenza dagli stronzi (LiberAria, 2014), Degenerati, il metodo Cyrano per salvarsi la vita (LiberAria, 2015), Il dizionario illustrato dei #giovanimerda (Magic Press, 2016), I nuovi Dieci Peggio (Magic Press, 2017) et L’esemplare vicenda di Augusto Germano Poncarè (LiberAria, 2018). Pour le théâtre, il est l'auteur des spectacles Quantunque io avec Enrico Montesano et Amleto fa Cirano con l’Inglese, une réduction théâtrale du roman Non muore nessuno de Sergio Claudio Perroni (Bompiani, 2009). Il édite également plusieurs rubriques: Spoiler, consacré aux séries télévisées, sur TvZap (Groupe Gedi); On Writing, sur ilmiolibro.it (Groupe Gedi); La lanterna di Amlo ('O Magazine); et collabore avec Mymovies.it pour les films et les séries télévisées et avec Rollingstone.it pour la satire.

Daniela Fiorentino se consacre activement à sa carrière éclectique en musique, théâtre, radio et spectacle de scène. Elle participe à des séries télé et à l’enregistrement d’albums et de bandes sonores dans des styles différents, en plus d’avoir participé au film Passione de John Turturro, qui rend honneur aux chansons et aux chanteurs napolitaines. La mélodie napolitaine constitue élément central de son parcours artistique, intime ou revisitée, comme dans le concert avec le 67 musiciens de l’orchestre LaVerdi de Milan ainsi que dans son dernier album French Girl. Les plus belles chansons napolitaines… en français! Daniela remporte plusieurs prix pour “Edith Piaf, lo spettacolo”, grâce à son interprétation de la chanteuse française et reçoit le prix “Naples in the world” pour son travail d’ambassadrice de la culture napolitaine à l’étranger. Au cours des dernières années, elle a intensifié ses performances sur les scènes nord-américaines, se produisant en anglais, en italien, en napolitain et en français.

Francesco Palmieri est né à Naples en 1962 et vit à Rome. Journaliste professionnel depuis 1988, il a été journaliste d’affaires criminelles pour le Giornale di Napoli et Paese Sera. En 1987, il a reçu le Premiolino. Il est actuellement rédacteur en chef à l'Agi (Agenzia Giornalistica Italia), où il supervise des projets internationaux. Il a publié plusieurs ouvrages de fiction et de non-fiction dont Sole, Luna e Talia - Magia e misteri a Napoli (Sen, 1984), Vite pericolose. Uomini e fantasmi delle arti marziali (Settimo Sigillo, 2009), Il libro napoletano dei morti (Mondadori, 2012), La camorrista (XS Mondadori, 2013), Le due porte (Ad est dell'equatore, 2015), Piccolo drago. La vita di Bruce Lee (Mondadori, 2017), L'incantevole sirena (Giunti, 2019). Ses nouvelles ont été publiées dans le magazine "Nuovi Argomenti".

Information

Date: Mer 23 Déc 2020

Heure: Alle 15:00

Organisé par : Istituto Italiano di Cultura di Montréal

Entrée : Libre


1511