Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Activez les cookies pour faciliter votre navigation sur le Web. OK

"L'italien, une langue en érosion" Conversations sur la langue et les dialectes: “L’italiano: sguardi da altri pianeti”. Table ronde avec la participation de Vera Gheno, Stefano Jossa et Fiorenzo Toso (#IICMONTREALWEBINARSERIES)

Date:

17/11/AM


Dans le cadre du cycle de conférences intitulé: "L'italien, une langue en érosion". Conversations sur la langue et les dialectes, l'Institut Italien de Culture et le département de lettres classiques, de langues modernes et de linguistique de l'Université Concordia, ont le plaisir de présenter la table ronde sur le thème L’italiano: sguardi da altri pianeti, avec la participation de Vera Gheno, Stefano Jossa et Fiorenzo Toso.

Francesco D'Arelli, directeur de l'Institut Italien de Culture, et Dario Brancato, professeur à l'Université Concordia, présentent les thèmes de la table ronde et animent le débat.

Mardi 17 novembre 2020, 14 h (Montréal), 20 h (Rome)

Inscription requise

À la fin du cycle de conférences, Vera Gheno, Stefano Jossa et Fiorenzo Toso discutent de l'état de la langue italienne, de ses contaminations quotidiennes, de la survie et de la vitalité des dialectes et de leurs traditions culturelles et littéraires.

Vera Gheno, sociolinguiste spécialisée dans la communication numérique et traductrice du hongrois, travaille depuis vingt ans avec l'Accademia della Crusca. Elle travaille actuellement avec la maison d'édition Zanichelli. Elle enseigne en tant que professeure à l'Université de Florence et à la LUMSA à Rome. Sa première monographie a été écrite en 2016: Guida pratica all’italiano scritto (senza diventare grammarnazi); en 2017, elle a écrit Social-linguistica. Italiano e italiani dei social network (les deux pour Franco Cesati Editore). En 2018, elle a co-écrit Tienilo acceso. Posta, commenta, condividi senza spegnere il cervello (Longanesi). En 2019, elle a publié: Potere alle parole. Perché usarle meglio (Einaudi), La tesi di laurea. Ricerca, scrittura e revisione per chiudere in bellezza (Zanichelli), Prima l'italiano. Come scrivere bene, parlare meglio e non fare brutte figure (Newton Compton), Femminili singolari. Il femminismo è nelle parole (EffeQu); et le 28 avril 2020, le livre électronique per Longanesi Parole contro la paura. Istantanee dall’isolamento. A partir du 14 septembre, elle dirige, avec Carlo Cianetti, le programme de Radio1Rai Linguacce, en onde du lundi au vendredi de 15h30 à 16h.

Stefano Jossa est professeur titulaire au département de langue, littérature et culture pour l’italien, au Royal Holloway (Université de Londres). Il se spécialise sur la Renaissance italienne et l'identité nationale italienne exprimée à travers la littérature. Il a écrit L’Italia letteraria (Il Mulino, 2006), Ariosto (il Mulino, 2009) et Un Paese senza Eroi: L’Italia da Jacopo Ortis a Montalbano (Laterza, 2013). Il a aussi édité et co-écrit les livres suivants: avec Claudia Boscolo, Scritture di resistenza. Sguardi politici dalla narrativa italiana contemporanea (Carocci, 2014); avec Giuliana Pieri, Chivalry, Academy, and Cultural Dialogues: The Italian Contribution to European Modernity (Legenda, 2016); avec Jane E. Everson et Andrew Hiscock, Ariosto, the Orlando Furioso and English Culture (Oxford, 2019). Il a occupé la ‘’Chaire De Sanctis’’ à l’École Polytechnique (ETH) de Zurich et il a été professeur invité aux universités de Parme et de Roma Tre. Son dernier livre est La più bella del mondo. Perché amare la lingua italiana (Einaudi, 2018).

Fiorenzo Toso vit entre la Ligurie, où il réside, et la Sardaigne, où il est professeur ordinaire de linguistique à l'Université de Sassari. Dialectologue, il est spécialiste de la zone linguistique ligurienne, à laquelle il a consacré de nombreuses études, avec une référence particulière au contact linguistique entre le génois et d'autres langues et aux variétés d'outre-mer, à l'histoire linguistique et littéraire et à divers thèmes liés au lexique: parmi les autres Il tabarchino. Structures, évolution historique, aspects sociolinguistiques, Milan, Franco Angeli, 2004; Linguistique des zones latérales et extrêmes. Contact, interférence, colonies linguistiques et «îles» culturelles de la Méditerranée occidentale, Recco, Le Mani, 2008; Littérature ligurienne en génois et dialectes locaux. Profil historique et anthologie, Recco, Le Mani, 2009. Dans la langue génoise, il est l'auteur de deux volumes de poésie, fiction et traductions vers et depuis l'italien, l'espagnol, le français et d'autres langues. Il traite également des minorités linguistiques en Italie et en Europe, en référence aux aspects sociolinguistiques et glottopolitiques et aux traditions littéraires (Minorités linguistiques en Italie, Bologne, Il Mulino, 2008), à l'étymologie italienne et au métalangage de la linguistique. Maître de conférences de philologie italienne, collaborateur entre autres du Lexique étymologique italien fondé par M. Pfister et de l'Atlas linguistique de la Méditerranée et de l'Encyclopédie de l'italien dirigé par R. Simone (2010), il dirige le projet du Dictionnaire étymologique historique génois et ligurien.

Dario Brancato est professeur associé de littérature italienne à l'Université Concordia de Montréal. Il est expert en littérature et culture de la Renaissance florentine, en la réception des classiques (en particulier Boèce et Aristote) au Moyen Âge et à la Renaissance, et en linguistique et dialectologie italienne. Il a publié de nombreux articles et une monographie (Il Boezio di Benedetto Varchi. Edizione critica del volgarizzamento della Consolatio Philosophiae (1551), Olschki, 2018), et collabore avec divers centres de recherche en Europe et en Amérique du Nord. En 2014-2015, il a reçu une bourse prestigieuse à la Villa I Tatti à Florence (Université de Harvard).

Information

Date: Mar 17 Nov 2020

Heure: Alle 14:00

Organisé par : Istituto Italiano di Cultura di Montréal

en partenariat avec : Department of Classics, Modern Languages and Lingu

Entrée : Libre


1494