Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Activez les cookies pour faciliter votre navigation sur le Web. OK

"L’italien, une langue en érosion". Conversations sur la langue et les dialectes: Dialectes ou langues d'Italie? conférence donnée par Fiorenzo Toso, Université de Sassari (#IICMONTREALWEBINARSERIES)

Date:

9/11/AM


Dans le cadre du cycle de conférences intitulé: “L’italien, une langue en érosion. Conversations sur la langue et les dialectes”, l'Institut Italien de Culture et le département de lettres classiques, de langues modernes et de linguistique de l'Université Concordia, sont heureux de présenter la conférence donnée par Fiorenzo Toso, Université de Sassari, intitulée Dialectes ou langues d'Italie ? Francesco D'Arelli, directeur de l'Institut Italien de Culture ainsi que Dario Brancato, professeur à l'Université Concordia, nous présenteront les thèmes de la conférence et animeront le débat.

Lundi, 9 novembre 2020, 14 h (Montréal), 20 h (Rome)

Inscription requise

La conférence traitera de la relation historique entre la langue italienne standard et les autres différentes variétés traditionnellement parlées en Italie: les "dialectes italiens", ces derniers ne doivent pas être considérés comme des "dialectes (c'est-à-dire des variétés) de l'italien" constituant de différentes manières et selon différentes articulations des patrimoines linguistiques autonomes et originaux dans différentes régions. Les dialectes, ainsi que les langues des alloglossies (variétés davantage différenciées de l'italien, parlées par des minorités linguistiques reconnues comme telles) sont intégrés dans le "répertoire linguistique" du pays, ce qui aboutit souvent à d'importantes traditions culturelles et littéraires, aussi en raison du fait que la relation subordonnée avec la langue nationale n'est en aucun cas innée, mais elle est le résultat de processus socio-historiques de longue durée. La réflexion sur ces questions impliquera également quelques observations sur la chance et la réalité actuelle de certaines des "langues italiennes" à l'étranger.

Fiorenzo Toso vit entre la Ligurie, où il réside, et la Sardaigne, où il est professeur ordinaire de linguistique à l'Université de Sassari. Dialectologue, il est spécialiste de la zone linguistique ligurienne, à laquelle il a consacré de nombreuses études, avec une référence particulière au contact linguistique entre le génois et d'autres langues et aux variétés d'outre-mer, à l'histoire linguistique et littéraire et à divers thèmes liés au lexique: parmi les autres Il tabarchino. Structures, évolution historique, aspects sociolinguistiques, Milan, Franco Angeli, 2004; Linguistique des zones latérales et extrêmes. Contact, interférence, colonies linguistiques et «îles» culturelles de la Méditerranée occidentale, Recco, Le Mani, 2008; Littérature ligurienne en génois et dialectes locaux. Profil historique et anthologie, Recco, Le Mani, 2009. Dans la langue génoise, il est l'auteur de deux volumes de poésie, fiction et traductions vers et depuis l'italien, l'espagnol, le français et d'autres langues. Il traite également des minorités linguistiques en Italie et en Europe, en référence aux aspects sociolinguistiques et glottopolitiques et aux traditions littéraires (Minorités linguistiques en Italie, Bologne, Il Mulino, 2008), à l'étymologie italienne et au métalangage de la linguistique. Maître de conférences de philologie italienne, collaborateur entre autres du Lexique étymologique italien fondé par M. Pfister et de l'Atlas linguistique de la Méditerranée et de l'Encyclopédie de l'italien dirigé par R. Simone (2010), il dirige le projet du Dictionnaire étymologique historique génois et ligurien.

Dario Brancato est professeur associé de littérature italienne à l'Université Concordia de Montréal. Il est expert en littérature et culture de la Renaissance florentine, en la réception des classiques (en particulier Boèce et Aristote) au Moyen Âge et à la Renaissance, et en linguistique et dialectologie italienne. Il a publié de nombreux articles et une monographie (Il Boezio di Benedetto Varchi. Edizione critica del volgarizzamento della Consolatio Philosophiae (1551), Olschki, 2018), et collabore avec divers centres de recherche en Europe et en Amérique du Nord. En 2014-2015, il a reçu une bourse prestigieuse Villa I Tatti, du Centre d’études de la Renaissance italienne de l’Université de Harvard à Florence.

Information

Date: Lun 9 Nov 2020

Heure: Alle 14:00

Organisé par : Istituto Italiano di Cultura di Montréal

en partenariat avec : Department of Classics, Modern Languages and Lingu

Entrée : Libre


1489