Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Activez les cookies pour faciliter votre navigation sur le Web. OK

Et l'homme a rencontré le cheval : L'homme change le cheval et vice versa (#IICMONTREALWEBINARSERIES)

Date:

20/11/AM


Et l'homme a rencontré le cheval : L'homme change le cheval et vice versa (#IICMONTREALWEBINARSERIES)

L’Institut Italien de Culture de Montréal et le Département des sciences vétérinaires de l'Université de Turin sont heureux de présenter la série de webinaires intitulée "Et l’homme rencontra le cheval". Depuis l'aube des temps, le cheval est associé à la vie des hommes et des civilisations. Originaire de la steppe eurasienne, au début, il a fourni à l'homme de la viande, du lait et des peaux et ce n'est qu'à l'âge des métaux qu'il est devenu un protagoniste parmi les animaux de trait et un prince pour l'équitation, marquant des moments mémorables de l'histoire militaire et sportive. Son rôle dans la littérature et l'art a toujours été central, celui du noble animal, reflétant les intérêts et les passions des peuples. Les arts figuratifs ont représenté sa beauté à toutes les époques : des figures équines laissées par les primitifs sur les parois des grottes préhistoriques aux chevaux des admirables monuments équestres de la Renaissance italienne.

La série de webinaires "E l'uomo incontrò il cavallo", conçue avec le professeur Domenico Bergero, directeur du Département des sciences vétérinaires de l'université de Turin, nous présente un riche programme portant sur des thèmes scientifiques, culturels, historico-artistiques, sportifs et artistiques… et bien d'autres: tous confiés aux propos et aux connaissances de scientifiques et érudits italiens.

Vendredi, 20 novembre 2020, 15 h (Montréal), 21 h (Rome)

Inscription requise

Le webinaire, animé par Francesco D'Arelli, directeur de l'Institut culturel italien de Montréal, et le professeur Domenico Bergero, présente les conférences suivantes :

Paola Sacchi, La sélection du cheval entre passé et futur
Dès 370 av. J.-C., dans son traité sur l'équitation, Xénophon a enseigné aux jeunes nobles les principes de sélection, d'élevage et de gestion des chevaux destinés à l'usage et au travail militaires.
Après vingt-quatre siècles, certains de ses enseignements sont d’une actualité déconcertante, au point que certaines pratiques d'élevage sont restées inchangées et sont encore pratiquées de nos jours.
Ce qui a profondément changé, ce sont les chevaux : en choisissant d’une fois sur l’autre les animaux qui avaient les caractéristiques les plus appropriées pour répondre à ses besoins, l'homme a, souvent inconsciemment, modifié le patrimoine génétique de l'espèce.
Le résultat évident de ce travail de sélection est les dizaines de races, souvent obtenues à partir de quelques sujets, spécialisées dans la course, le saut, le port de charges lourdes, le travail en montagne ou la guerre.
Sommes-nous sûrs de ne pas avoir perdu quelque chose en cours de route ? La connaissance du passé et les nouvelles informations génomiques peuvent nous aider à faire des choix judicieux pour cette espèce qui a conservé une position respectable dans notre conscience culturelle au cours des siècles.

Daniele Ormezzano, Le cheval en Amérique du Nord : aller-retour ...
L'évolution du cheval a lieu en Amérique du Nord et ici, il disparaît il y a environ 10 000 ans. Par la Béringie, un pont continental entre l'Amérique et l'Asie, le cheval se retrouve jusqu’en Eurasie et en Afrique. Avec l'arrivée des Espagnols, il est de retour et reconquiert facilement le territoire, changeant profondément les habitudes des indigènes.

Mario Gennero, Turin et les chevaux
Si Naples a été à l'origine de l'histoire de l'équitation moderne, Turin a décrété la naissance de l'équitation contemporaine. La ville de Savoie, outre la richesse de ses monuments équestres, compte de nombreux records dans le monde du cheval : le premier concours équestre national, le premier concours équestre international historique, la présence du capitaine Federico Caprilli et la conquête du record de saut, pour n'en citer que quelques-uns.

Paola Sacchi, médecin vétérinaire, chirurgienne, professeure de génétique animale au département des sciences vétérinaires de l'université de Turin. Elle dirige la maîtrise de 2e niveau en "Qualité, sécurité alimentaire et durabilité de la chaîne d'approvisionnement du lait" et s'occupe de l'amélioration génétique de la production, avec une attention particulière à l'étude des facteurs qui influencent la qualité du lait et le bien-être des animaux.

Daniele Ormezzano, ancien conservateur des collections paléontologiques du Musée régional des sciences naturelles de Turin, est passionné par le cheval depuis son enfance et y a consacré de nombreuses années d’études et données de nombreuses conférences. Il est actuellement président de l'Association des Amis du Musée historique de la Cavalerie de Pinerolo.

Mario Gennero, diplômé de l'université de Turin, est juge de saut d'obstacles à la FEI et membre du comité régional de Fise Piemonte. Il a collaboré avec de grands magazines équestres. Il est l’auteur de publications sur les chevaux et l'histoire de l'équitation italienne et il est particulièrement impliqué dans l'équitation de la Renaissance et celle de Caprilli.

Domenico Bergero, ancien chevalier de concours hippique, est diplômé avec mention en médecine vétérinaire à Turin. Il est hippiatre. Depuis 1990, il enseigne à l'université de Turin et il est devenu professeur titulaire depuis 2009. Il obtient un diplôme du Collège européen de médecine vétérinaire et de nutrition comparée. En 2018, il est nommé Directeur du Département des Sciences vétérinaires de l'Université de Turin. Il est l’auteur d'environ 200 travaux scientifiques (environ 70 cités par ISI web of Sciences) qui concernent la nutrition animale, la gestion et la physiologie du travail du cheval de sport.

undfgdrgsrdtitled

Information

Date: Ven 20 Nov 2020

Heure: Alle 15:00

Organisé par : Istituto Italiano di Cultura di Montréal

en partenariat avec : Dipartimento di Scienze Veterinarie dell’Universit

Entrée : Libre


1496