Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Activez les cookies pour faciliter votre navigation sur le Web. OK

"L'art sous le ciel" (L’arte sotto il cielo) par Tellas: monde naturel, méditation et peinture (IIC MONTREAL WEBINAR SERIES)

Date:

7/07/AM


L'Institut Italien de Culture de Montréal, dans le cadre de la série de webinaires consacrée à l'art urbain contemporain et intitulée "L'arte sotto il cielo", est heureux de présenter l'expérience artistique de Tellas, auteur, entre autres, en 2019 d'une fascinante murale à Montréal, qui est devenue la narration d'un film documentaire de Luigi Capasso. Lors de la présentation et du débat, proposés avec un webinaire, l’artiste Tellas, le réalisateur Luigi Capasso, le Directeur de l'Institut Italien de Culture de Montréal, Francesco D'Arelli et le public inscrit y participent.

Mardi 7 juillet 2020, 14 h 30 HNE (20 h 30, Rome)

Inscription requise

L'art urbain contemporain est l’expression vivante des nouvelles générations d'artistes italiens. Cet art nourrit également une aspiration à la liberté créative des jeunes, qui échappe au marché et aux profits produits par tout l'art contemporain, non muséalisé, et à la prérogative des collectionneurs, des galeristes et des critiques d'art. De plus, cet art redonne à l'œuvre artistique le sens originel de son être dans le monde: vivre les espaces de la vie quotidienne, qu'il s'agisse de places, de palais, de lieux de culte... L’art urbain (street art) vit finalement sa propre vie dans le quotidien, car il est là, au mur, un espace qui n'a pas besoin d'être ouvert ou fermé au public, protégé, mais comme autre chose aussi à la merci des ravages du temps.

Fabio Schirru, alias Tellas, est né à Cagliari en 1985 et a grandi sur les terres rudes de la Sardaigne, lieux familiers à partir desquels commence sa recherche artistique. Ses œuvres sont une vision personnelle et intime des éléments du paysage naturel dans lequel il se trouve, un processus méditatif et pictural qui retravaille de temps en temps l'espace environnant, les formes et les espèces qui le définissent. Les manières dont il exprime son style sont les plus diverses: il explore principalement le dessin, la peinture, les installations, l'impression, la production audio-vidéo, confirmant son désir d'expérimenter et de développer différents langages. Il participe à d'innombrables expositions et festivals internationaux. Sa présence à La Tour Paris Project en 2013, considérée comme l'un des projets d'art contemporain les plus innovants au monde, est significative. L'année suivante, il fait partie des 70 participants internationaux d'Artmossphere, la première biennale d'art de rue qui se tient à Moscou. En 2015, "The Urban Contemporary Art Guide", un guide publié par Graffiti Art Magazine, l'a classé parmi les 100 meilleurs artistes émergents de niveau mondial cette année-là. À Cagliari, la capitale de la culture italienne de l'époque, il a réalisé une grande œuvre publique, tandis qu'à Rome, il a participé à “Here, now”, la sixième édition du Outdoor Festival, et à l'exposition individuelle "Clima Estremo" à la galerie Wunderkammern. En 2016, il a fait d'importantes interventions publiques en Espagne, en Finlande et en Australie, respectivement à Madrid, Helsinki, Albany et Perth. En Australie, il est également présent l'année suivante avec l'opéra "The Barrier", réalisé à Townsville, dans le Queensland. Cette œuvre sera ensuite une source d'inspiration pour l'exposition "Tropico", inaugurée fin 2017 à la galerie Magma de Bologne. Il convient également de noter les collaborations avec d'importantes marques italiennes dans le domaine de la mode, telles que Ferragamo et Marni. Avec ce dernier, il réalisera à plusieurs reprises des projets tels que "A grande terra do Sertão", un documentaire présenté à la 56e Biennale de Venise. Outre Palerme, Rome et d'autres villes italiennes, les dernières œuvres se trouvent à Atlanta (États-Unis), Klaipeda (Lituanie), Delhi (Inde), Montréal (Canada) et Kaohsiung (Taiwan).

Luigi Capasso est un cinéaste italien. Il est diplômé à l’Académie des Beaux-Arts de Naples avec un baccalauréat en peinture et une maîtrise en art public. Ses œuvres sont une mise en scène où l’espace, la lumière et la performance s’unissent harmonieusement pour communiquer des histoires et des visions de la réalité présente. En 2013, il déménage à Montréal avec sa compagne Sara. En Europe et en Amérique du Nord, son premier court métrage, Distance, a été sélectionné dans divers festivals tels que le Festival international du Film sur l’Art (FIFA) de Montréal, le Food Film Festival à New York et a remporté le prix du meilleur court métrage au Devour Film Festival à Wolfville en Nouvelle-Écosse.

Information

Date: Mar 7 Juil 2020

Heure: Alle 14:30

Organisé par : Istituto Italiano di Cultura di Montréal

Entrée : Libre


1436