Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Activez les cookies pour faciliter votre navigation sur le Web. OK

“Raphaël poète, la complexité d`un artiste”, conférence donnée par Stefano Jossa, Royal Holloway, University of London (IIC MONTREAL WEBINAR SERIES)

Date:

25/06/AM


“Raphaël poète, la complexité d`un artiste”, conférence donnée par Stefano Jossa, Royal Holloway, University of London (IIC MONTREAL WEBINAR SERIES)

Webinaire Zoom avec STEFANO JOSSA, Royal Holloway, University of London.

L’Institut Italien de Culture de Montréal, en collaboration avec le des Instituts Italiens de Culture des États-Unis ((New York, Los Angeles, S. Francisco, Chicago, Washington) et du Canada (Toronto) est heureux de présenter la conférence de Stefano Jossa intitulée “Raphaël poète, la complexité d'un artiste”.

Dario Brancato, professeur de l'Université Concordia, présente le conférencier et le thème de la conférence.

Jeudi 25 juin 2020,  15 h EST

Pour vous inscrire, cliquez ici

Bien que les critiques en parlent rarement, Raphaël fut aussi un poète. Il a écrit six sonnets amoureux sur les dessins préparatoires pour la Dispute du Saint-Sacrement dès son arrivée à la Cour de Papes Jules II. Avec un style pétrarquesque et dédié à sa bien-aimée Fornarina, les sonnets sont preuve de la participation de Raphaël au débat littéraire à la Cour. Au cours de cette conférence, j'examinerai la relation entre les poèmes et les tableaux de Raphaël, avec un regard attentif sur comment ils furent perçus à l’époque, sur le succès de ceux-ci et comment les artistes subséquents s’en sont approprié, dans une optique de vous démontrer que poésie et peinture n’étaient pas si éloignés l’une de l’autre dans l’expérience de Raphaël.

Stefano Jossa est professeur titulaire au département de langue, littérature et culture pour l’italien, au Royal Holloway (Université de Londres). Il se spécialise sur la Renaissance italienne et l'identité nationale italienne exprimée à travers la littérature. Il a écrit L’Italia letteraria (Il Mulino, 2006), Ariosto (il Mulino, 2009) et Un Paese senza Eroi: L’Italia da Jacopo Ortis a Montalbano (Laterza, 2013). Il a aussi édité et co-écrit les livres suivants: avec Claudia Boscolo, Scritture di resistenza. Sguardi politici dalla narrativa italiana contemporanea (Carocci, 2014); avec Giuliana Pieri, Chivalry, Academy, and Cultural Dialogues: The Italian Contribution to European Modernity (Legenda, 2016); avec Jane E. Everson et Andrew Hiscock, Ariosto, the Orlando Furioso and English Culture (Oxford, 2019). Il a occupé la ‘’Chaire De Sanctis’’ à l’École Polytechnique (ETH) de Zurich et il a été professeur invité aux universités de Parme et de Roma Tre. Son dernier livre est La più bella del mondo. Perché amare la lingua italiana (Einaudi, 2018).

Présenté par l'Institut Culturel italien de Montréal avec les Instituts Culturels italiens de Los Angeles Chicago, , New York, San Francisco, Toronto et Washington, D.C.

Information

Date: Jeu 25 Jui 2020

Heure: Alle 15:00

Organisé par : Istituto Italiano di Cultura di Montréal

en partenariat avec : Italian Cultural Institutes in Chicago, Los Angele

Entrée : Libre


Lieu:

Concordia University, Hall Building, H-535 - 1455

1357