Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Activez les cookies pour faciliter votre navigation sur le Web. OK

Quatre-vingtième anniversaire de la mort de Gabriele d’Annunzio (1er mars 1938) – Chiara Cimmino et Valerio Garaffa, “La Divina e il Vate - Une histoire d'art et d'amour”.

Date:

17/05/AM


Quatre-vingtième anniversaire de la mort de Gabriele d’Annunzio (1er mars 1938) – Chiara Cimmino et Valerio Garaffa, “La Divina e il Vate - Une histoire d'art et d'amour”.

À l'occasion du quatre-vingtième anniversaire de la mort de Gabriele d'Annunzio (1° mars 1938), l’Institut Italien de Culture de Montréal est heureux d’annoncer le spectacle théâtral de Chiara Cimmino et Valerio Garaffa, “La Divina e il Vate - Une histoire d'art et d'amour”.

Jeudi, le 17 mai, 18h – Entrée gratuite
Institut Italien de Culture de Montréal
1200, Ave. du Dr Penfield
Spectacle en langue italienne

Celle entre Gabriele D'Annunzio et Eleonora Duse est la rencontre de deux artistes qui ont rendu leur époque géniale, mais c'est aussi la relation tourmentée entre un homme et une femme. Un lien qui a duré une dizaine d'années, pendant lesquelles, entre passion et ruptures, ils ont puisé inspiration et créativité l'un de l'autre. Dans une lecture théâtralisée de quelques épîtres, monologues et des extraits des œuvres de D'Annunzio, Chiara Cimmino et Valerio Vittorio Garaffa retracent les points saillants de l'histoire d'art et d'amour entre le Vate et la Divine, une femme qu'il a lui-même admis ne pas mériter.

Gabriele d'Annunzio, écrivain et homme politique (Pescara 1863-Gardone Riviera, Brescia, 1938), était l'un des plus grands représentants du décadentisme européen. Homme cultivé, il a assimilé différentes tendances littéraires et philosophiques, qui lui ont permis de créer son style incomparable. En 1888, il s'installe à Rome, où il fréquente l'aristocratie qui lui a inspiré le roman Il piacere (1889). Pendant un séjour à Naples (1891), il s'intéresse aux œuvres de Nietzsche et de Wagner. Ses lectures nietzschéennes se manifestent clairement dans ses romans Trionfo della morte (1894) et Le vergini delle rocce (1896). Son histoire d’amour tourmentée avec l’actrice Eleonora Duse, devient sa source d’inspiration pour l’écriture théâtrale. En quelques années, d'Annunzio composa ses principales œuvres, du roman Il fuoco (1900) à la tragédie pastorale La figlia di Iorio (1904). Après un séjour en France, il revient en Italie. En 1915, il est invité à Quarto dei Mille pour inaugurer le monument aux «Mille» et ensuite il débute une ardente campagne interventionniste. En 1919, il dirigea une expédition de vétérans. Ils partirent de Ronchi (plus tard appelé "dei Legionari") pour atteindre la ville de Rijeka (Fiume). Grâce à un coup de main d’unités paramilitaires, il s’empara de la ville et y fonda la Régence italienne de Carnaro. Il en détiendra le contrôle pendant plus d'un an et rédigera avec De Ambris la Carta del Carnaro. En décembre 1920, il fut finalement expulsé de l'armée italienne. Il se retira dans la villa Cargnacco sur le lac de Garde, qu’il nommera plus tard le "Vittoriale degli Italiani", où il y vécut le reste de sa vie avec un égard privilégié. En 1924, il fut élevé au rang de prince de Montenevoso; il supervisa l'édition nationale de ses œuvres et en 1937, il devint président de l'Académie royale d'Italie.

Valerio Vittorio Garaffa - Diplômé en tant que metteur en scène et acteur à l'école d'art dramatique Paolo Grassi de Milan. Il a terminé sa formation au Laboratoire de Théâtre Santa Cristina dirigé par Luca Ronconi. Il a étudié la poésie italienne et Lectura Dantis avec Paolo Giuranna et la méthode imitatrice d'Orazio Costa avec Alessandra Niccolini. Il travaille en tant qu'acteur, entre autres, dans les spectacles “Odissea, doppio ritorno” (B. Strauss) réalisé par Luca Ronconi, "Il prigioniero" (Dalla Piccola) réalisé par Peter Stein, "Benvenuti in California" (Francesca Angeli) réalisé par Marco Plini. Parmi les expériences du réalisateur, citons "Oscillazioni" de Vitaliano Trevisan, "Cimbelino" de W. Shakespeare (dont il a également édité la traduction en cours de publication), "Le Baccanti" d'Euripide, "Les femmes au Parlement" de Aristophane, "Don Quichotte" tiré de l'œuvre de Cervantes. Il a complété sa formation à travers l'étude de la technique Linklater et de la technique Alexander. Depuis 2010, il enseigne des ateliers de tenue de théâtre pour les professionnels et les non-professionnels. En 2011, il fonde avec Chiara Cimmino la compagnie Teatro del Disìo. En 2015, il a obtenu le "Prix Mazzella", le premier prix national de dramaturgie dans les écoles. En 2016, il a été l'un des fondateurs de l'École internationale de théâtre italien Giovanni Grasso, basée à Montréal.

Chiara Cimmino - A obtenu son diplôme d’actrice à l'école d'art dramatique Paolo Grassi de Milan en 2007. Elle a travaillé dans le théâtre, en peaufinant sont art avec des classiques ("La tempête", de A. Ostrovsky ; "Horace" de H. Muller ; "La mouette" de A. Tchekhov ; "L’éventail" de C. Goldoni; "Arlecchino éduqué par l'amour" de P. Marivaux ; "Un Songe d'une nuit d'été" par W. Shakespeare); des textes contemporains et du théâtre expérimental ("Dromio et Silvia" dirigé par M. Fontana ; "Expoi, exposition futuriste" réalisé par F. Grazzini; Piccolo Teatro di Milano); teatro ragazzi (Bianca di S. Gabos), théâtre comique ("Disaster Comedy", production TKC ; "Try it again Sam" par W. Allen). Elle travaille aussi pour le Teatro Stabile di Catania dans le musical "Pipino il breve" de Tony Cucchiara et "Le brasseur de Preston" de A. Camilleri. En 2005, Eros Pagni lui attribue le prix de meilleure actrice dans un second rôle "Palio théâtral de Chiavari" et en 2007 a joue dans "Ubu roi" de A. Jarry, dirigé par L. Facchinelli, lauréat du III Prix international F. Piccoli. Elle travaille dans le théâtre, au cinéma ("Il grande sogno", dirigé par M. Placido) et à la télévision ("Rossella", Rai) combinant depuis 2007 un approfondissement constant de sa formation la technique Alexander et la technique Linklater. Depuis 2010, elle enseigne des ateliers de tenue de théâtre pour les professionnels et les non-professionnels. En 2011, avec Valerio Vittorio Garaffa, elle fonde le Teatro del Disìo, avec lequel elle joue "Cimbelino" de Shakespeare, dirigé par Garaffa. En 2014, elle a joué le rôle principal féminin dans le film "Rimbalzello" de N. Gharbi, qui a remporté le Prix spécial du jury au Festival du film Maazzeni en Sicile. En 2015, elle a perfectionné sa formation au Shakespeare Forum à New York. En 2016, elle a été un des fondateurs de l'École internationale de théâtre italien Giovanni Grasso, basée à Montréal.

Information

Date: Jeu 17 Mai 2018

Heure: Alle 18:00

Organisé par : Istituto Italiano di Cultura di Montréal

Entrée : Libre


Lieu:

Istituto Italiano di Cultura di Montréal 1200 Av.

1091