Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Activez les cookies pour faciliter votre navigation sur le Web. OK

Anita Aloisio, Giovanni Princigalli et Roberto Zorfini à la 5e édition du Festival Cinéma du monde de Sherbrooke.

Date:

9/04/AM


Anita Aloisio, Giovanni Princigalli et Roberto Zorfini à la 5e édition du Festival Cinéma du monde de Sherbrooke.

L'Institut Italien de Culture de Montréal a le plaisir d'annoncer que grâce à la collaboration fructueuse entreprise avec le Festival Cinéma du monde de Sherbrooke, présentera dans la section “Spécial cinéma italien” trois artistes italo-canadiens qui vous feront découvrir l’expérience d’immigrants à travers les générations, ainsi que le parcours humain de cinq réalisateurs italiens parmi ceux ayant le plus influencé le tissu artistique et social d’ici. Venez échanger avec les trois réalisateurs et la réalisatrice autour de leurs œuvres, deux courts métrages à la fois touchants et drôles, ainsi qu’un documentaire. Voici le programme des courts métrages présentés en présence des réalisateurs:

Samedi 14 avril – 18h
La Maison du Cinéma
63, rue King Ouest
Sherbrooke

La Fiancée de Giovanni Princigalli
Cast: Tony Calabretta, Lesly Velázquez et Antonina Marra
[It.Ca, 2018, 12 min, VOSTF]

TRAMA - Carolina, une Italienne de 80 ans, rencontre Yolaine, une Cubaine de 30 ans un dimanche d’été à Montréal. La première s’était mariée à Montréal dans les années 50 à un Italo-québécois. Yolaine vient d’arriver pour rejoindre Frank, lui aussi un Italo-québécois qui se montrera agressif et machiste. Si Carolina n’a pas pu changer son destin, elle pourra au moins modifier celui de Yolaine.

Giovanni Princigalli a obtenu son diplôme en Sciences Politiques en Italie et en Cinéma à l’Université de Montréal, il est devenu réalisateur de documentaires à Paris et en Italie. Outre à «Les fleurs à la fenêtre» (2010), il a réalisé deux documentaires «Japiga gagì» (2003) et «Ho fatto il mio coraggio» (2009), diffusés dans plusieurs festivals du monde entier. Il a enseigné Cinéma italien à l’Université McGill et donne un cours de scénario à l’Université de Montréal. Italien résident à Montréal depuis 2003, ethnographe et cinéaste, il a réalisé plusieurs documentaires présentés en Afrique, à Cuba, en Amérique du Sud etc, en gagnant de nombreux prix.

***

Mannaggiamerica de Roberto Zorfini
[Ca, 2017, 11 min, VOSTA]

TRAMA - Les générations passent, les traditions restent. Une simple assiette de spaghetti avec sauce maison déclenche une discussion entre un nouvel arrivant et un ancien émigré. Une comédie qui met en évidence les difficultés de l’immigration peu importe l’époque. Mannaggiamerica!!!

Roberto Zorfini est un réalisateur italien, ayant emménagé à Montréal en 2010. Il a obtenu son diplôme en 1995 à l’Istituto per la Cinematografia e Televisione Roberto Rossellini à Rome. Il possède plus de 20 ans d’expérience dans le domaine des projets vidéo et il a travaillé pendant environ une décennie avec la télévision italienne RAI. En 2013, son court-métrage «Imperfetto Equilibrio» a obtenu un prix spécial à l’Italian Contemporary Film Festival (Toronto). Au Canada, il a réalisé des annonces publicitaires pour plusieurs entreprises et il a travaillé comme directeur artistique pour Panoramitalia. Après avoir travaillé comme auteur pour RAI World, il a gagné le premier prix en 2014 au 48 Hour Film Project d’Ottawa avec le court-métrage «Alice».

***

Creatori d'Italicita de Anita Aloisio
[Ita;Ca, 2017, 18 min, VOSTF]

TRAMA - Ce court métrage met en valeur cinq réalisateurs italo-canadiens qui ont le plus influencé le tissu artistique et social de la société québécoise et canadienne au cours des 40 dernières années. Paul Tana, Nicola Zavaglia, Antonio D’Alfonso, Giulia Frati et Agata de Santis présenteront des témoignages inédits dont les opinions et expériences divergent mais se convergent vers une Italicité québécoise commune.

Anita Aloisio, réalisatrice italo-canadienne, elle est auteure de film-documentaires. Son premier film «Straniera come donna» (A woman, a stranger, 2002) a été coproduit avec le Ministère de l’Immigration du Québec, alors que le film «Les enfants de la loi 101» (Growing up with Bill 101, 2007) a généré des discussions animées et reste toujours une œuvre très controversée. En 2016 elle a obtenu son master en Communication and Media Studies à l’Université Concordia de Montréal et elle s’occupe maintenant de la production de deux projets: «Basilicata Secrets» et «Le Québec de Calliari».

***

Pour plus d'informations sur le Festival: https://fcms.ca/

Information

Date: De Lun 9 Avr 2018 a Dim 15 Avr 2018

Organisé par : Festival cinéma du monde di Sherbrooke.

en partenariat avec : Istituto Italiano di Cultura di Montréal

Entrée : Avec des frais


Lieu:

La Maison du Cinéma 63, rue King Ovest, Sherbrooke

1075